UA-68701235-1

23/05/2017

Tarifs UNIRESO et développement de l'offre des transports publics : l'heure de la responsabilité et de l'action.

Le vote de dimanche fut clair, une petite majorité des genevois a refusé un ajustement des tarifs TPG. Cette votation nous rappelle que les temps sont durs pour passablement de foyers et de familles et que les budgets sont serrés à la fin du mois. J'aimerai aussi souligner que 46.52 % de la population était néanmoins prête à faire le pas. Aussi, j'aimerai vous remercier toutes et tous pour vous être exprimés dans les urnes.

En tant que responsable politique, mon rôle est maintenant de trouver des solutions. Il y a ceux qui allument les feux, ceux qui doivent les éteindre et ceux qui ont à reconstruire sur les cendres. Pour de nombreux dossiers que j'ai repris au début de cette législature, je me situe dans cette dernière catégorie.

Il faut donc aller de l'avant, trouver des solutions. Car derrière les batailles politiques des partis, mon objectif a toujours été le même : développer le réseau de transports public.

Quand les budgets manquent, il n'y pas de miracle il faut trouver des solutions… et je refuse par exemple qu'elles soient faites sur le dos des chauffeurs de bus et de trams qui font un travail intense dans un environnement où le respect entre usagers doit augmenter……

En ce qui me concerne, j'ai le devoir de me mettre face à vous, pour répondre à vos questions:

 

FullSizeRender.jpg

Pourquoi diminuer les cadences du Tram 12,  entre 9h00 et 16h00, entre l'arrêt Augustin et le Rondeau de Carouge ?

Présentée à la page 25 de la brochure de votation, cette mesure d'économie est  nécessaire à plus d'un titre, car toute simplement, pendant les heures creuses, sur le tronçon Bel-Air / Rondeau de Carouge, la ligne 12 circule toutes les 5-6', et la ligne 18 toutes les 12'. Cumulées, cela représente un tram chaque 4 minutes. De plus, le taux d'occupation moyens des rames est 2 fois moins important sur cette section que sur la section Bel Air – Rive.

Avec le nouveau dispositif annoncé, c'est un tram chaque 6 minutes qui desservira la liaison Carouge – Bel Air.

Aujourd'hui, c'est le tronçon qui comporte le plus d'offres de tramway de tout le réseau TPG, plus fréquentées que les tronçons de la Servette, de Coutance ou des Rues basses, où la fréquence est moins importante.

Cette réduction d'offres entre les Augustins et le Rondeau de Carouge apporte ainsi une cohérence en matière de fréquentation sur le réseau.

Pourquoi faire ce choix changement maintenant ?

Maintenant que les résultats de votation sont tombés, il n'y a aucune raison d'attendre plus longtemps.

Par ailleurs, suite à une séance que j'ai tenu à mener le jour de la votation avec les TPG et la communauté tarifaire UNIRESO, nous allons travailler rapidement sur 3 axes qui nous permettrons de dégager des économies et des recettes supplémentaires :

1) L'acquisition de nouveaux clients

2) L'augmentation de la vitesse commerciale

3) Mesures d'économies programmées depuis longtemps, selon le contrat de Prestations des TPG.

Ces efforts sont indispensables, pour pouvoir payer la factures de 4,5 millions que les opérateurs vont adresser à l'Etat pour compenser le manque à gagner induit par la non application de la hausse fédérale de 3% appliquée dès le 1er janvier 2017.

Contrairement à ce que quelques mauvaises langues politiques voudraient faire croire, il n'est aucunement de mon intention de punir les votants. Je fais mon travail de Conseiller d'Etat conformément au mandat qui m'a été confié. Mes équipes planifient des prestations de transport, j'ai le devoir de les mettre en œuvre, dans les limites des budgets alloués.

23:46 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | |